Madá

Madá cite Gaston Bachelard pour parler de son travail artistique: ”La vide commence bien, elle commence enfermée, protégée, toute tiède dans le giron de la maison ”. « Ainsi nous commençons, et ensuite se poursuit le désir de construire des espaces, des nids et de les représenter. Peut-être avec l’idée de créer une dimensión différente”.